Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoGroupM Interaction et Iligo lancent la mesure de la trace digitale

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/07/2010

GroupM Interaction et Iligo lancent la mesure de la trace digitale

Quelles traces sont laissées par les marques suite à leur présence digitale ?
L’analyse d’Iligo et GroupM Interaction tente précisément de mesurer ce qui reste dans l’esprit des individus, plutôt que ce à quoi ils sont exposés.
Pour le lancement de cette mesure, deux secteurs ont été étudiés : la banque et la distribution alimentaire pour lesquelles un classement a été établi.
Les émetteurs de l’étude en déduisent 3 enseignements :
Enseignement n°1 : les leaders de la trace digitale sont aussi des producteurs de contenu.
Les marques proposant des contenus éditoriaux présentent les traces digitales les plus élevées. Ainsi Boursorama, qui arrive en tête du palmarès digital, n’est pas seulement une banque en ligne, c’est également un éditeur de contenu.
Les banques dont la présence digitale est essentiellement servicielle et commerciale se retrouvent quant à elles aux dernières places (Banque Populaire, Crédit Mutuel, HSBC, ...).
La comparaison des portails Internet des différentes banques atteste de cette prime dédiée au contenu éditorial.
Enseignement n°2 : les champions de la trace digitale sont également des plateformes centralisées et fortes.
Les marques qui optent pour une offre digitale « tout en un » (mêlant biens & services, information, outils d’aide à la décision, espaces communautaires, ...) présentent les traces digitales les plus élevées
Enseignement n°3 : le positionnement digital, un enjeu pour les enseignes de Grande Distribution.
A date, les enseignes généralistes n’ont pas clairement pris position sur le digital, leurs expériences se limitent au lancement de marques pure players (Ooshop, Houra, Coursengo, …). Le classement sur l’indicateur de la trace digitale indique une faible différenciation d’une enseigne à l’autre. Or, l’une des tendances de fond du e-commerce est justement l’arrivée des enseignes physiques sur un modèle e-business sur leur marque propre.

Selon Olivier Goulet dirigeant d’Iligo : « Il s’agit de comprendre la présence des marques dans l’écosystème digital en s’adressant aux individus. La démarche est complémentaire du recensement de ce qui se dit sur Internet, ... Il s’agit de savoir ensuite ce qui est perçu. Car malheureusement, il ne s’agit pas toujours d’être présent pour être entendu et laisser une trace dans l’esprit des consommateurs. »
Créée en avril 2010 par Olivier Goulet (précédemment Directeur Associé chez KR Média, en charge de l’expertise et du planning stratégique), Iligo est une société de conseil et d’études qui se définit comme une insight agency.

Partager