Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoFrance Médias sera la nouvelle holding regroupant France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’INA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

25/09/2019

France Médias sera la nouvelle holding regroupant France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’INA

Franck Riester, ministre de la Culture, dévoile dans le Figaro d’aujourd’hui un volet important de la réforme de l’audiovisuel public. Une holding, créée début 2021, baptisée France Médias, va piloter France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’INA. Son président sera désigné par le conseil d’administration dans lequel l’État sera minoritaire. Arte France et TV5 Monde conserveront leur actionnariat actuel.

« Dans un monde marqué par la convergence des médias et l’évolution rapide des usages, les Français ont plus que jamais besoin d’un audiovisuel public qui unit toutes ses forces pour leur offrir un service accessible, ambitieux et adapté à la diversité de leurs besoins. », affirme Franck Riester dans le quotidien. 
France Médias disposera d’un conseil d’administration où l’État n’aura pas la majorité des sièges. Sur les 12  membres de ce conseil d’administration, trois seront des représentants de l’État et six des personnalités qualifiées et indépendantes (deux nommées par le Parlement, deux proposées par l’État après avis conforme du CSA et deux désignées par le conseil d’administration lui-même, au regard de leur expertise et après avis conforme du CSA). Il y aura également deux représentants des salariés.

C’est le conseil d’administration qui aura le pouvoir de choisir sa ou son président qui sera le dirigeant exécutif de France Médias. Ce choix devra ensuite être validé par un avis conforme du CSA et la personne proposée devra être auditionnée par les commissions culture du Parlement qui disposeront d’un droit de véto au 3/5e des voix.

Partager