Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoEpub : le social dicte sa loi sur la croissance du display de +20% en France en 2017 d’après le dernier Observatoire du SRI

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

26/01/2018

Epub : le social dicte sa loi sur la croissance du display de +20% en France en 2017 d’après le dernier Observatoire du SRI

Avec une évolution de +20%, le display progresse davantage que la moyenne du marché de l’ePub, en croissance de +12% en 2017 d’après l’Observatoire de l’ePub du SRI réalisé par PwC en partenariat avec l’Udecam.
Le search reste le premier levier : avec 2 050M€, il pèse 50% du marché total évalué à 4 094M€ et progresse encore de +8% en 2017. Dans le détail, le search desktop baisse de -1% quand le volet mobile progresse de +21%.
En cumulant display et search, le mobile fait jeu égal avec le desktop (49% vs 51%).
Le duopole Google-Facebook représente 78% du marché display et search réunis en 2017 contre 76% en 2016. Plus de 2 700M sont consacrés à ces acteurs. La part est quantifiée à 90% sur mobile.
Les 2 acteurs contribuent à 92% de la croissance. 8% de la croissance est construite par les acteurs du display hors réseaux sociaux.
 
 
Le display est évalué à 1 450M€, dont 669M€ (46%) sur le social, et connait des évolutions nuancées en fonction de la présence du social. Le display mobile progresse de +59% (+70% sur périmètre social).
- Avec le social qui représente 46% du levier (en progression de +48%), le display hors social ne progresse que de +4%. Le display classique hors vidéo baisse de -8%.
- La vidéo (39% du display) évolue de +38% en 2017 vs 2016 : +16% hors social, et +90% sur réseaux sociaux. L’outstream, format privilégié du social progresse de +78%. Le display vidéo mobile (+69%) est désormais plus important que le display vidéo desktop (46% vs 43%).
- La progression du programmatique est également dictée par le social qui représente 74% des investissements programmatiques display : +41% globalement, +25% hors social, +48% pour le social.
 
Partager