Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoENGAGEZ-MOI, SINON RIEN ! Un rendez-vous du Brand Content, par Laure de Carayon*
植入广告的时代!——植入广告的发展史 Laure de Carayon著

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

27/09/2010

ENGAGEZ-MOI, SINON RIEN ! Un rendez-vous du Brand Content, par Laure de Carayon*
植入广告的时代!——植入广告的发展史 Laure de Carayon著

SPECIAL CHINE-4/4 : LES JEUNES AUX COMMANDES !

Web addicted

D’après le portail Chine Informations « les mineurs (…) ne sont pas autorisés à entrer dans un café Internet, (…) la virtualité, la difficulté à bien assimiler l'espace-temps et la gestion des nombreuses informations parfois fausses ou incomplètes sont des obstacles à (leur) croissance et peuvent nuire à leurs études, à leur vie, et à leur santé physique et mentale (…). Il existe également des centres de désintoxication (reportage d’Envoyé Spécial en Avril dernier) dans lesquels les jeunes sont soumis à un véritable entraînement militaire (…) comprenant traitements médicaux, psychothérapie (…). Les enfants y sont enrôlés par la volonté des parents ou à la suggestion de contrôleurs qui sillonent les cybercafés la nuit (…) ».
Malgré la répression, les moins de 18 ans qui constituent environ le tiers de la population internaute de 420 millions (à Juin 2010), et les moins de 30 ans plus des deux tiers, n’ont pas l’intention de jouer au mahjong et encore moins de demander à leurs parents et grands-parents de raconter leurs souvenirs de la Révolution Culturelle - ce sont les artistes qui s’en chargent, comme le cinéaste Jia Zhang-ke avec son film « I wish I knew ». Mais bien de continuer à surfer 3 à 4h par jour : le jeune chinois vit, bien plus que ses contemporains de l’Ouest, une bonne partie de sa/ses vie(s) en ligne.

Capture d’écran 2010-09-20 à 14.36.16Capture d’écran 2010-09-20 à 22.54.17

Partager