Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoEn France, le Black Friday 2020 enregistre +11% de transactions par rapport à 2019 dans le périmètre Criteo

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/12/2020

En France, le Black Friday 2020 enregistre +11% de transactions par rapport à 2019 dans le périmètre Criteo

Maintenu au niveau mondial le vendredi 27 novembre, le Black Friday s’est tenu en France le 4 décembre à cause du confinement et de la fermeture des commerces non essentiels. De ce fait, Criteo a observé une baisse de -26 % en glissement annuel en France le vendredi 27 novembre 2020 par rapport au 29 novembre 2019, où le Black Friday s’était tenu dans le monde y compris la France.
Pour autant, Criteo a remarqué un pic de +127% des ventes par rapport à la moyenne d’octobre le 27 novembre. Un chiffre qui s’explique notamment par une année particulière durant laquelle les commerçants ont multiplié les périodes de promotions. Quant au 4 décembre, Criteo a observé une croissance de +11% des transactions par rapport au 29 novembre 2019.
A l'international, le Black Friday 2020 qui s’est bien tenu vendredi 27 novembre, n'a pas connu de croissance. Il a même enregistré -5% de croissance aux Etats-Unis. Criteo explique ces chiffres par les périodes de promotions qui se sont étalées sur plusieurs semaines et la croissance du e-commerce à cause de la crise sanitaire.
Par ailleurs, du 27 novembre (date du Black Friday mondial hors France) au 4 décembre (date du Black Friday Français), Criteo a observé une croissance de +32% des transactions en France par rapport à la même période l’an passé. Cette croissance témoigne de l’importance pour les Français de profiter de promotions intéressantes pour leurs achats de Noël. D’ailleurs, Criteo a observé, sur la période du 27 novembre au 4 décembre, une croissance des transactions de 600% pour les jouets, ou encore une croissance de 100 à 150% pour les secteurs de la beauté ou encore des accessoires de mode.
Ces données sont issues de 95 millions de transactions au quatrième trimestre, auprès de plus de 300 détaillants français.
Partager