Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoEn Alsace, BFM lance sa neuvième antenne régionale et vise la rentabilité

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/05/2022

En Alsace, BFM lance sa neuvième antenne régionale et vise la rentabilité

Dix-huit journalistes, cinq heures de direct quotidiens et un objectif de 2 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel : BFM a présenté mardi à Strasbourg sa nouvelle chaîne d'information régionale, BFM Alsace (voir archive).
Actualité en continu, trafic routier, météo et des formats dédiés à la vie pratique et aux loisirs: la nouvelle chaîne couvrira le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, en y ajoutant des rendez-vous quotidiens consacrés à l'emploi, à l'environnement ou à l'Europe et au transfrontalier.
«Nous sommes une chaîne d'information, 100% locale et 100% alsacienne», a résumé Philippe Antoine, directeur des rédactions BFM Régions.
Lancée le 28 juin prochain, l'antenne prévoit de monter en puissance pour diffuser d'ici à l'automne cinq heures de direct quotidiens en semaine, avec une matinale et «Bonsoir l'Alsace», de 17H00 à 19H00, ainsi que «Week-end Alsace» le samedi et le dimanche.
La nouvelle chaîne basée à Strasbourg, disponible sur les box, sera positionnée sur le canal 30 de la TNT, reprenant celui jusque-là attribué à Alsace 20, rachetée par BFM.
Au total, 18 journalistes, équipés de smartphones pour tourner leurs sujets, composeront la rédaction de la nouvelle entité et la régie sera en partie automatisée. Les reportages pourront être repris par l'antenne nationale de la chaîne d'information en continu.
Avec cette nouvelle implantation dans l'est, le groupe Altice poursuit son développement sur le plan régional après avoir débuté ses déclinaisons à Paris en 2016, puis Lyon en 2019, Grand Lille et Grand Littoral en 2020, puis les Alpes du sud, Marseille, Nice et Toulon l'an dernier.
«Commercialement, il est difficile de faire vivre un média local, le défi est grand pour regrouper des annonceurs privés venant les financer», a estimé Philippe Benayoun, directeur des régions chez BFM RMC BFMTV, affirmant par ailleurs que les entités régionales espéraient être rentables «d'ici à douze mois».
Quatre salariés constituent la régie commerciale de BFM Alsace chargée de proposer des campagnes publicitaires ou bien des publi-reportages payants, dont l'habillage différera à l'antenne du travail éditorial de la rédaction.
La chaîne vise les deux millions d'euros de chiffres d'affaires annuels.
Le groupe revendique 2,5 millions de téléspectateurs par semaine pour ses huit antennes régionales existantes et 6 millions de visiteurs mensuels pour les sites web qui leur sont rattachés, d'après des chiffres fournis par M. Benayoun.
(Avec AFP)
 
Partager