Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoDidier Farge (Conexance) « Nous devons anticiper les nouvelles sources de données comme les objets connectés »

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

26/05/2016

Didier Farge (Conexance) « Nous devons anticiper les nouvelles sources de données comme les objets connectés »

Conexance, spécialiste de la connaissance client et de la prédiction du comportement d’achat basée sur des modèles statistiques propriétaires, fête ses 10 ans. A cette occasion, son président, Didier Farge, revient sur les évolutions de la société depuis cette dernière décennie et expose ses ambitions. 
 
100%MATIC : Conexance vient de fêter ses 10 ans. Comment a évolué l’entreprise depuis sa création ? 
 
Didier Farge : Conexance est expert de la connaissance client et de la prédiction du comportement d’achat basée sur des modèles statistiques propriétaires. Nous permettons aux marques et annonceurs d’identifier les meilleurs clients et prospects à partir de l’analyse de leurs transactions commerciales associées à de nombreuses autres variables comportementales. A sa création, la société proposait d’ajouter à l’offre de location d’adresses postales la data CRM mutualisée. Depuis, notre métier s’est élargi à l’univers digital. Nous nous appuyons aujourd’hui sur une base de données transactionnelles mutualisées comportant plus d’un milliard de transactions d’achats retail, vente à distance offline/online, d’abonnements aux titres de presse, de comportements donateurs, achats famille, ou de données sociodémographiques, réalisées à partir de plus de 20 millions de foyers consommateurs issus plus de 500 enseignes partenaires et mise à jour mensuellement. 
 
100%MATIC : Comment répondez-vous aux problématiques du multicanal ? 
 
DF : Nous avons noué un partenariat avec Microsoft Azure qui nous permet, grâce à un simple extrait de base client (CRM), d’identifier les variables explicatives de l’acte d’achat et de modéliser les variables pour identifier des jumeaux statistiques. Nous pouvons identifier ces jumeaux à travers tous les canaux disponibles mais également à travers les 32 millions de profils disponibles dans notre DMP.
C’est le coeur de notre offre « data first », qui s’adresse aux agences médias. Aujourd’hui, nous collaborons avec les principaux acteurs. Nous avons également un partenariat avec Kantar TGI et Worldpanel qui permet d’identifier des microcibles  et de les projeter dans l’univers de la DMP.
 
100%MATIC : Comment avez-vous adapté votre offre au programmatique ? 
 
DF :  La plupart des profils Conexance sont accessibles en RTB, interfacés dans les principales DSP, telles qu’AppNexus, DBM, Turn, etc. Cela s’inscrit dans la suite logique de l’automatisation du marketing. Nous utilisons un software qui permet de faire du reciblage automatique sur la recommandation produit pour les annonceurs du retail. 
 
100%MATIC : Quels sont vos projets ? 
 
DF : Nous allons poursuivre la digitalisation de notre métier en continuant d’investir massivement dans nos technologies et dans la modélisation du comportement. D’autre part, les profils adressés avec notre DMP nous permettent de développer des offres plus riches d’utilisation de la DMP avec notamment une utilisation en mode SAS.  Nous adressons aujourd’hui le média online et demain ce sera la TV connectée. Nous commençons à avoir des demandes de la part des agences médias pour des audiences TV. Nous devons également anticiper les nouvelles sources de données comme les objets connectés. Enfin, le dernier axe important est l’international. Nous avons la possibilité de servir les données en Angleterre grâce à notre DMP connectées aux partenaires locaux, tout comme en Allemagne et aux Etats-Unis. Cela nous permet d’adresser également des problématiques européennes sur les campagnes. 
 
Didier Farge, Président de Conexance
Partager