Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoDentsu : la feuille de route de Pierre Calmard avec 5 marques agences conservées en France. Vizeum absorbée par iProspect

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

8/02/2021

Dentsu : la feuille de route de Pierre Calmard avec 5 marques agences conservées en France. Vizeum absorbée par iProspect

Simplicité : c’est un des 3 mots clés de Pierre Calmard, Président-directeur général de dentsu France depuis octobre 2020, pour définir ses axes d’action pour 2021. «N’oublions pas que ce qui fait le succès des Gafa, c’est la simplicité», nous précise-t-il.
Au niveau mondial, dentsu entend réduire son nombre d’enseignes de 160 à 6. En France, 5 entités sont conservées avec 3 dans le métier d’agence média et 2 dans la création.
A l’instar du mouvement déjà réalisé dans plusieurs pays, la marque Vizeum sera intégrée, le 1er mars dans iProspect. L’agence, qui intègre désormais le offline, est dirigée par Emilie Rouganne, Directrice générale de l’agence depuis octobre dernier. Jean-Christophe Lalevée, dernièrement à la tête de Vizeum, devient Chief Client Officer pour l’ensemble du groupe et intègre le comité exécutif France. Les enseignes Carat et DentsuX restent en  place. Sur le plan de la création, seules subsistent Isobar, recentrée sur l’expérience consommateurs et Gyro pour le corporate. Un plan d’essaimage est mis en place pour que les enseignes sport, santé et Dentsu consulting soient reprises par le management des agences.
Les entités spécialisées telles que Amplifi, the Story Lab et Posterscope sont regroupées sous le label Dentsu trading au service de toutes les agences.
La simplicité est un des 3 axes de l’objectif général de Pierre Calmard qui veut faire de dentsu le «champion de la communication post-publicitaire. La responsabilité est un des axes qui doit permettre d’atteindre cet objectif. Pour Pierre Calmard, il s’agit «de générer de la confiance plutôt que des contacts» grâce à ses outils propriétaires. La mesure de l’empreinte carbone des campagnes est prévue. «Clairement, il faut s’attendre à moins de campagnes publicitaires classiques mais davantage de contacts très qualifiés dans des contextes protégés avec des opérations spéciales et des nouvelles écritures», précise Pierre Calmard.
Le 3ème mot clé est le contrôle. Le contrôle de la donnée est au cœur du système avec l’entité Dentsu Datalab ainsi que l’automatisation de plusieurs process mécaniques.
L’ensemble entre dans une logique de «radical collaboration». «Tout le monde collabore, sans silo avec un comité de direction élargi à 15 personnes pour entrer dans un monde d’hyper coopération, sans politique et sans baronnie» précise Pierre Calmard.
Les réductions d’effectif qui accompagnent ces mutations sont évaluées par Pierre Calmard à «moins de 100 personnes» sur les 800 personnes de l’effectif du groupe.
 
Partager