Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoDentsu dresse le portrait-robot du consommateur en 2030

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

10/05/2021

Dentsu dresse le portrait-robot du consommateur en 2030

En 2030, le consommateur sera urbain, engagé, exigeant avec les marques, éco-responsable mais accro à la technologie, ouvert aux aliments de substitution, davantage consommateur de services que de produits, plus e-sportif que jamais et contraint par les difficiles règles de la e-réputation...
C’est le résultat d’une étude de Dentsu menée en 2020, titrée «The Age of Inclusive Intelligence» dans sa version originale, dans 20 pays et auprès de 30 000 personnes pour bâtir les tendances de consommation et les attentes du consommateur à l'horizon 2030.
Parmi les conclusions, le consommateur de demain sera prêt à tout pour améliorer son bien-être. Près de 40% des Français aimeraient que la technologie leur prédise leur état de santé. L'objectif est d’augmenter leur espérance de vie et rester toujours plus jeune. Un tiers des sondés voudraient subir une opération de chirurgie non essentielle d'ici à 2030 pour améliorer leur bien-être. En outre, 27% des personnes aujourd'hui à 57% des individus en 2030 accepteront de partager leur ADN pour obtenir des recommandations personnalisées.
«Ces nombreuses transformations peuvent sembler anxiogènes mais elles ne sont ni monolithiques, ni inévitables. En réalité, le consommateur de demain se caractérise surtout par sa recherche de simplicité et de transparence pour mieux maîtriser son quotidien. Les grandes marques qui comprendront ces nouvelles attentes avec leurs agences seront celles qui façonneront l'avenir», précise Benoît Régent, Directeur général prospective chez Dentsu.
Partager