Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoDémographie : l’écart reste faible entre le nombre de naissances et le nombre de décès en France. Le solde migratoire assure les 2 tiers de la hausse de la population d’après l’Insee

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/01/2022

Démographie : l’écart reste faible entre le nombre de naissances et le nombre de décès en France. Le solde migratoire assure les 2 tiers de la hausse de la population d’après l’Insee

Au 1er janvier 2022, la France compte 67,8 millions d’habitants. Au cours de l’année 2021, la population a augmenté de +0,3 % d’après les dernières données de l’Insee. Le solde naturel (+81 000 personnes) est plus élevé qu'en 2020, mais plus bas qu’avant la pandémie. Le solde migratoire est quant à lui estimé provisoirement à +140 000 personnes. Il contribuerait ainsi pour près des deux tiers à la hausse de la population.
En 2021, 738 000 bébés sont nés en France, soit 3 000 de plus qu’en 2020 : la chute du nombre de naissances en début d’année, neuf mois après le premier confinement du printemps 2020, a ensuite été compensée par une hausse. En recul entre 2015 et 2020, l’indicateur conjoncturel de fécondité croît légèrement en 2021 et s’établit à 1,83 enfant par femme.
657 000 personnes sont décédées en France, soit 12 000 de moins qu’en 2020, mais 44 000 de plus qu’en 2019. L'espérance de vie à la naissance s’établit à 85,4 ans pour les femmes et à 79,3 ans pour les hommes : en hausse par rapport à 2020, année où elle avait fortement baissé du fait de la pandémie, mais toujours en dessous du niveau de l’année 2019.
Partager