Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoData émotionnelle : Amnet tire un premier bilan de ses tests avec MindLytiX

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

23/02/2017

Data émotionnelle : Amnet tire un premier bilan de ses tests avec MindLytiX

Après des premiers tests d’utilisation de segments de data émotionnelle proposés par la technologie MindLytiX au sein d’une dizaine de campagnes programmatiques, Amnet (Dentsu Aegis Network) tire des premiers enseignements. Les émotions fortes et l’état de réceptivité mentale de l’internaute semblent influencer positivement la performance des campagnes.
Sur les premières campagnes analysées, les émotions franchement positives ou négatives améliorent l’engagement de l’internaute tant en termes de taux de visionnage de spot vidéo (entre +10 et +20%) qu’en termes de clics et visites sur le site annonceur ensuite (jusqu’à +300%). En outre, la visite du site annonceur, le clic sur les publicités et le visionnage des spots vidéo sont favorisés par des états d’esprit de «grande disponibilité mentale», de «recherche de divertissement et de plaisir», mais aussi de «lucidité» et d’«envie de découverte». Il y a toutefois des différences en fonction des typologies de secteurs d’activité. Les produits d’équipement IT sont influencés par des états d’esprit globalement «positifs», de «curiosité intellectuelle», de recherche de «nouvelle expérience», tandis que l’Automobile ou l’Assurance demandent en revanche, plus de «pragmatisme» et trouvent un écho particulier chez les profils «inquiets sur l’avenir», en besoin de rassurance», ainsi qu’en «situation de changement».
Partager