Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoDans un foyer sur deux, les parents gardent un oeil sur les jeux vidéos de leurs ados, selon une étude TNS Sofres

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/12/2010

Dans un foyer sur deux, les parents gardent un oeil sur les jeux vidéos de leurs ados, selon une étude TNS Sofres

Dans 49% des foyers, les adolescents (12-17 ans) se sont vus fixés des règles par leurs parents en matière de jeux vidéo : des règles portant avant tout sur ce qui impacte la vie familiale (le temps de jeu, les moments du jeu) et moins sur le contenu des jeux. Sur ce dernier point, plus l’adolescent approche de l’âge adulte, plus les parents le laissent libre.
De plus, 54% des adolescents jouent au moins de temps en temps avec leurs parents aux jeux vidéo. Cependant, le logiciel de contrôle parental reste très peu installé : dans moins d’un foyer sur 3 sur l’ordinateur, un foyer sur 8 sur la console, et un foyer sur 10 sur le téléphone portable. 6 adolescents sur 10 se sont déjà sentis gênés par du contenu de jeu, et notamment par des situations effrayantes, des images violentes et des propos racistes.
L'étude de TNS Sofres montre également que, si tous les adolescents jouent aux jeux vidéo, ils semblent pour la plupart raisonnables. Ils choisissent les moments du jeu : plutôt le week-end que la semaine, plutôt après avoir fait leurs devoirs qu’avant…et ne jouent pas trop longtemps : moins d’une heure par jour pour la moitié d’entre eux. Au total, seuls 22% d’adolescents sont des «gros joueurs». Il s’agit surtout de garçons et de collégiens, issus de foyers plutôt modestes. Les jeux vidéo en ligne sont très prisés des adolescents : 68% d’entre eux y ont déjà joué, dont 22% souvent.
L'étude a été réalisée du 9 au 11 septembre pour l'UNAF (Action Innocence et l'Union Nationale des Associations Familiales) par téléphone auprès de 500 adolescents de 12 à 17 ans.

Partager