Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoContrex avec Marcel et ZenithOptimedia remportent le Phénix d’or 2012 de l’UDA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

3/04/2012

Contrex avec Marcel et ZenithOptimedia remportent le Phénix d’or 2012 de l’UDA

L’Union des annonceurs (UDA) a remis hier soir au Théâtre de Paris son Phénix d’or 2012 à Contrex (groupe Nestlé Waters) pour la campagne «My contrexpérience», orchestrée par les agences Marcel et ZenithOptimedia. Le dispositif se déployait sur plusieurs canaux : événementiel, TV, radio, page Facebook, application Défis minceur, livrets… La campagne a généré «plus de 22 millions de vidéos vues et créé une communauté de plus de 90 000 fans sur Facebook».
Le Phénix d’argent est revenu à la RATP pour la campagne «Dispositif Incivilités», réalisée par Publicis Conseil, Publicis Consultants, ZenithOptimedia, Stella, Publicis Dialog et Human to Human.
Deux Phénix de bronze ont été décernés ex-aequo : l’un à la marque Le Trèfle (Groupe Délipapier-Sofidel) pour sa campagne «Le Trèfle», réalisée par Leo Burnett, et l’autre à Volkswagen pour sa campagne «Volkswagen Virtual Golf Cabriolet», réalisée par Agence V et Total Immersion. Alors qu’elle n’avait pas communiqué depuis 20 ans, la marque Le Trèfle a su renouveler les codes publicitaires sur le marché du papier toilette et surprendre en utilisant les nouvelles technologies (site Internet, application iPhone, page Facebook…). Dans le cas de Volkswagen, il s’agissait de faire découvrir en concession la nouvelle Golf Cabriolet, sans la présence physique du véhicule grâce à une application iPad misant sur la réalité augmentée et permettant une configuration du modèle en 3D.
«Le palmarès 2012, et plus largement l’ensemble des campagnes finalistes, est représentatif des tendances fortes de l’année 2011. Les marques ont fait le choix de l’humour, voire de la dérision, mais aussi de l’audace. Elles ont su construire une complicité encore plus forte avec leurs consommateurs à travers une combinaison subtile des moyens de communication», a commenté l’UDA.

Partager