Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoConsommation hors-domicile : le retour à la normale pourrait être freiné par les contraintes économiques

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

25/06/2020

Consommation hors-domicile : le retour à la normale pourrait être freiné par les contraintes économiques

Le confinement a généré une baisse drastique des actes de consommation hors domicile entraînant une baisse de 17% du budget alimentaire d’après les données de la division Worldpanel de Kantar issues de la vague 5 de l’étude covid-19 Monitor.
L’étude indique que la volonté des Français de reprendre leur consommation Hors domicile s’étiole au fil des semaines. Les intentions de fréquenter autant qu’avant les restaurants et cafés/bars quand ils seront réouverts perdent 5 points entre mi avril et fin mai. L’impression de manque de restaurants ou bars perd 9 points.
Kantar précise que le coût d’un repas hors domicile est en moyenne 4 (repas midi) à 6 fois (repas soir) plus élevé qu’à domicile.
Un rééquilibrage entre domicile et hors domicile s’opère doucement au fur et à mesure des réouvertures.

Kantar montre par ailleurs que la crise économique est la 1ère préoccupation désormais devant la contamination depuis le déconfinement. Les offres économiques et les enseignes type Lidl ou Aldi progressent.

 

Partager