Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoConnexity acquiert Skimlinks pour élargir ses solutions eCommerce à destination des éditeurs

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/05/2020

Connexity acquiert Skimlinks pour élargir ses solutions eCommerce à destination des éditeurs

Connexity, solution indépendante dans l'acquisition de nouveaux clients pour les sites d’eCommerce, acquiert Skimlinks, plate-forme spécialisée en monétisation de contenu commercial comme les guides d’achats ou les tests de produits.
Le rachat de Skimlinks par Connexity crée un des plus grands réseaux indépendants pour l’acquisition de clients pour les sites d’eCommerce. Ensemble, les 2 entreprises annoncent générer annuellement plus de 2,5 milliards d’euros de ventes en eCommerce.
Le rapprochement de Connexity avec les sites d’eCommerce avec le réseau d'éditeurs de Skimlinks doit accélérer et faciliter l’accès des éditeurs à des budgets générés par le coût par clic, améliorer la monétisation et permettre plus de diversification des revenus.
Les annonceurs de Connexity accéderont à de nouvelles sources de trafic. Les éditeurs de Connexity et les influenceurs sur ShopYourLikes bénéficieront quant à eux de l'accès aux budgets d’affiliation au CPA de plus de 48 500 marchands sur la plate-forme de Skimlinks.
Les éditeurs de Skimlinks bénéficieront d'un accès à de nouvelles possibilités de monétisation au coût par clic avec les marchands de Connexity. Les partenaires publicitaires de Skimlinks auront également accès aux éditeurs premium de Connexity et à son réseau d'influenceurs sans aucun travail supplémentaire.
«Connexity et Skimlinks partagent une même mission d'architectes des marchés d'e-commerce», a déclaré Bill Glass, PDG de Connexity. «Nos solutions aident les marchands à acquérir de nouveaux clients et générer de nouvelles ventes tout en permettant aux éditeurs avec du contenu commercial de monétiser leurs audiences. La combinaison des deux entreprises augmentera les volumes des deux côtés du marché».
Partager