Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoClear Channel et Bilum s’associent pour offrir une seconde vie aux bâches publicitaires

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

7/03/2011

Clear Channel et Bilum s’associent pour offrir une seconde vie aux bâches publicitaires

Clear Channel poursuit ses démarches dans le développement durable et signe un partenariat de «développement désirable» avec la société Bilum, spécialisée dans le recyclage. L'idée consiste à proposer aux annonceurs une seconde vie pour leurs bâches publicitaires en permettant une transformation systématique de toutes les bâches publicitaires, soit en les recyclant à 100%, soit à en transformer une partie en accessoires de mode (sacs à mains, sacoches, petits accessoires…), ce qui est le cœur de métier de Bilum.
«Nos bâches étaient jusqu’à présent incinérées ou mises à la décharge et représentaient un impact environnemental important. Clear Channel souhaite donc réduire fortement cet impact et garantir à ses annonceurs une parfaite traçabilité du devenir des bâches publicitaires exploitées sur son réseau» souligne Philippe Baudillon, Président de Clear Channel France. «Avec Bilum, pionnier en France de la transformation des bâches, nous proposons une solution durable et surtout créative pour nos offres événementielles. Pour nos annonceurs, tous les ingrédients sont réunis pour les surprendre tout en répondant à leurs préoccupations environnementales !».
Pour Hélène de La Moureyre, Directrice de Bilum, «Clear Channel, un des acteurs majeurs mondiaux de la Communication Extérieure, a été le premier à systématiser cette démarche. Celle-ci a du sens. En effet, l’annonceur, en nous confiant sa bâche, sera dès le départ associé au procédé de transformation et donc acteur clé autour de «ce développement désirable». En intégrant le concept Bilum en amont de l’opération, Clear Channel permettra à l’annonceur de «boucler la boucle» de son opération de communication événementielle et de donner une seconde vie à ses propres couleurs».

Partager