Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoC’est d’abord le bonheur qui rend les femmes belles, d’après une étude Ipsos pour Psychologies magazine

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/04/2011

C’est d’abord le bonheur qui rend les femmes belles, d’après une étude Ipsos pour Psychologies magazine

Ipsos Public Affairs et Logica Business Consulting ont réalisé une étude sur «les femmes et leur corps» pour Psychologies magazine. 61% des femmes interrogées se trouvent belles - plutôt belles (54%) ou tout à fait belles (7%) - et 34% ne se trouvent pas belles - plutôt pas belles (24%) ou pas du tout belles (10%). Les femmes de 20 à 24 ans sont les plus nombreuses à se trouver belles (79%), devant les femmes de 25 à 34 ans (71%) et les femmes de 35 à 44 ans (70%).
Quand on leur demande quelle est la chose la plus importante pour se sentir belle, la réponse de loin la plus fréquente est «être heureuse» (62% des interviewées), devant «prendre soin de soi» (25%). Les autres propositions recueillent très peu de suffrages : «mettre en valeur son corps et ses formes» (6%), «être jeune» (3%), «être mince» (3%).
50% des femmes se déclarent complexées par certaines parties de leur corps et 46% changeraient quelque chose dans leur physique si elles le pouvaient : ces proportions augmentent avec l’âge, à l’exception des jeunes femmes de 15 à 19 ans plus complexées que les femmes de 20 à 34 ans. Ce que les femmes changeraient le plus dans leur physique est leur ventre (47%) devant leurs cuisses (22%), leurs seins (20%), leurs fesses (16%) et leur visage (15%).
Le terrain de l’enquête a été réalisé par téléphone, du 11 au 14 mars 2011, auprès d’un échantillon de 1055 Françaises de 15 ans et plus.

Partager