Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoBrand Safety : la France se classe en queue de peloton selon Integral Ad Science

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/09/2022

Brand Safety : la France se classe en queue de peloton selon Integral Ad Science

En raison de l'adoption de la publicité contextuelle et des technologies prebid de brand safety, le risque de brand safety est resté inférieur à 2,5% au premier semestre 2022 dans le monde, selon la 17ème édition du Baromètre de la qualité média d’Integral Ad Science.

Les publicités display et vidéo dans les environnements desktop se sont avérées plus sûres, avec un risque à 1,6 % au niveau mondial, tandis que les campagnes web mobile ont présenté un risque allant jusqu'à 2,4% dans le monde.

De son côté, la France enregistre des niveaux élevés de risque de brand safety pour les publicités vidéo sur desktop (2,2%) ainsi que sur mobile (3,7%).


Pour sa part, le volume d'impressions frauduleuses a augmenté dans tous les environnements. L’environnement desktop a connu des niveaux plus élevés d'optimisation contre la fraude publicitaire allant jusqu'à 1,4%, contre 0,5% sur mobile. Malgré tout, les campagnes sur mobile qui n’étaient pas optimisées contre la fraude ont connu des taux de fraude jusqu'à 16 fois supérieurs aux campagnes optimisées. 

Enfin, le baromètre souligne que la durée d’exposition des publicités est restée relativement stable à l'échelle mondiale. Elle a seulement diminué de moins d'une seconde sur desktop (21,79 s), web mobile (14,57 s) et les applications mobiles (17,75 s).

Quant au taux de complétion des publicités vidéo, il a augmenté dans le monde entier. Elles ont été davantage vues dans leur intégralité sur desktop (80,3%) que sur web mobile (73,8%).

Partager