Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoThe Boxoffice Company et AlloCiné évaluent l’affinité entre le public, le cinéma et les séries pendant et après le confinement

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/05/2020

The Boxoffice Company et AlloCiné évaluent l’affinité entre le public, le cinéma et les séries pendant et après le confinement

The Boxoffice Company et AlloCiné (groupe Webedia) analysent la consommation multi-support de cinéma et séries des Français pendant le confinement et anticipent son impact sur les usages à venir. L’étude «Salle & Salon : la grande réconciliation» s’appuie sur 1 770 réponses à un questionnaire d’AlloCiné proposé du 30/04 au 04/05 ainsi que sur des données d’audience du site AlloCiné.
65% des répondants déclarent avoir sur-consommé des films, séries, documentaires et dessins animés en confinement par rapport à leurs habitudes antérieures. 54% des répondants déclarent spécifiquement avoir augmenté leur consommation de séries, 52% leur consommation de films (26% pour les documentaires, 20% pour les dessins animés).
Les 15-24 ans sont la seule tranche d’âge qui a encore plus augmenté sa consommation de films que sa consommation de séries.
52% des répondants déclarent avoir regardé un film qu’ils n’auraient jamais regardé sans le confinement, 46% une série. Et 42% ont par exemple découvert un acteur ou une actrice.
Les 4/5ème des répondants qui ont augmenté leur consommation de contenus l’ont augmentée sur des plateformes de SVoD et 24% des répondants déclarent avoir souscrit à un abonnement pendant le confinement.
34% des répondants pensent «tout à fait» continuer à regarder autant de séries chez eux, 29% pour le visionnage de films.
Les individus ayant augmenté leur consommation de films et séries à domicile en confinement évaluent aussi leur «impatience» d’aller au cinéma à 4,1/5. Plus de la moitié des répondants ira au cinéma dans le premier mois après réouverture, 25% même «dès que possible».
 
Partager