Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso«Black Friday» : novembre devient un mois aussi important que décembre pour la vente à distance d’après l’Insee

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

27/11/2019

«Black Friday» : novembre devient un mois aussi important que décembre pour la vente à distance d’après l’Insee

Le «Black Friday» favorise de plus en plus les ventes du mois de novembre essentiellement au détriment du mois de décembre. Depuis 2013, année de sa première édition en France, la part des ventes réalisées en novembre s’est accrue de 1,6 point dans le secteur de la vente à distance.
Ainsi, pour la première fois en 2018, novembre représente la même part de ventes en volume que décembre pour ce secteur (11,0%). La part des ventes réalisées en novembre a également fortement augmenté depuis 2013 pour les parfumeries (+ 1,5 point), les magasins d’électroménager (+ 1,5 point) et les bijouteries-horlogeries (+ 1,0 point).
Avec les fêtes de fin d’année, décembre est le mois le plus important pour le commerce de détail. En 2018, il représente 10% des ventes en volume du secteur, une part stable au cours des dernières années. Pour certaines activités, le poids du mois de décembre dans les ventes de l’année est particulièrement marqué : dans le commerce alimentaire, en 2018, il est de 23% pour les boulangeries-pâtisseries et de 14% pour les cavistes et les poissonneries.
 
 
Parmi les activités spécialisées dans la vente de produits habituellement achetés pour Noël, les magasins de jeux et jouets réalisent 28% de leurs ventes de l’année au mois de décembre en 2018 ; cette part a augmenté de 1,4 point par rapport à 2013. À l’inverse, pour les magasins spécialisés dans la vente d’ordinateurs, cette part a diminué de 2,0 points en six ans, tout en restant élevée (17 % en 2018). Le mois de décembre perd aussi en importance pour les magasins d’électroménager, de matériels audio et vidéo ainsi que pour les parfumeries. Les offres promotionnelles se multiplient, notamment le «Black Friday», poussent à anticiper des achats traditionnellement effectués en décembre.
Partager