Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoBel France et Spark Foundry ont développé des segments d’audience spécifiques avec Adot pour le lancement de La Vache qui Rit Bio

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

6/11/2019

Bel France et Spark Foundry ont développé des segments d’audience spécifiques avec Adot pour le lancement de La Vache qui Rit Bio

Dans le cadre du lancement de la nouvelle déclinaison bio de La Vache qui Rit, l’agence Spark Foundry (Publicis Media) et Bel France ont conçu, avec Adot, un dispositif basé sur l’analyse et activation d’audiences exclusives.
3 phases composent le dispositif : en amont du lancement (du 10 avril au 5 mai 2019), Adot et Spark Foundry ont accompagné Bel France dans l’identification de ses cibles les plus affinitaires en proposant un protocole de pré-test sur-mesure, basé notamment sur une mécanique d’administration de questionnaires personnalisés. Suite à cette première phase, Adot a pu récolter les audiences engagées et définir, avec le soutien de l’équipe Data Insight de Publicis Media, un profil attitudinal, socio-démographique et transactionnel précis en rapprochant ces audiences des multiples sources de données exclusives disponibles (données socio-démographiques, données e-commerce et données de navigation média).
Cette étude a notamment donné naissance à deux segments d’audiences exclusifs et dédiés à la marque : les Food Lovers et les Healthy Lifestyle.
A partir du 20 mai 2019, et afin de soutenir le lancement, Adot a imaginé et orchestré un dispositif digital visant à adresser ces segments affinitaires en proposant des formats créatifs et personnalisés (interstitiels, habillages, bannières) en cross-device.
Enfin, Adot et Publicis Media ont mis en place une phase de post-test mesurant notamment la mémorisation et l’intention d’achat auprès des audiences exposées.
Adot déclare une intention d’achat supérieure de 14 points pour les segments adressés par rapport au segment coeur de cible de la marque (femmes de 25 à 49 ans) et supérieure de 13 points par rapport aux profils en affinité avec les produits «Bio».
Partager