Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoBataille judiciaire entre les actionnaires du Monde

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/02/2021

Bataille judiciaire entre les actionnaires du Monde

Nouvelle illustration des tensions entre les co-actionnaires du Monde : Xavier Niel et Matthieu Pigasse, et le veuf de Pierre Bergé, Madison Cox, s'affrontent désormais sur le terrain judiciaire, a-t-on appris lundi de source proche du dossier, confirmant des informations du magazine Capital. 
Ce double contentieux porte d'une part sur des paiements à Madison Cox qui n'ont pas été effectués, et d'autre part sur le rachat de ses parts dans Le Monde par MM. Niel et Pigasse.
Sur le premier point, une source proche du dossier a confirmé à l'AFP que le tribunal de commerce de Paris avait ordonné à M. Pigasse d'effectuer un versement de 2,5 millions d'euros qu'il aurait dû faire en décembre 2019, une décision confirmée en appel début février. M. Cox reste par ailleurs en attente de deux autres paiements, soit 5 millions d'euros au total, dûs par MM. Niel et Pigasse en décembre 2020.
Parallèlement, les actionnaires continuent de s'affronter autour des 27% de la société Le Monde Libre (qui détient elle-même 75% du capital du journal Le Monde), dont Madison Cox a hérité au décès de Pierre Bergé. 
Le fondateur de Free, Xavier Niel, et le financier Matthieu Pigasse souhaitent racheter ces parts pour 26 millions d'euros, en vertu d'un pacte d'associés signé en 2016.
Mais Madison Cox estime que cet accord est caduc. 
Pour obtenir gain de cause, MM. Niel et Pigasse ont attaqué Madison Cox devant le tribunal de commerce de Paris, fin décembre, précise Capital, et le veuf de Pierre Bergé a contre-attaqué peu après devant la même instance. 
Une audience est prévue à ce sujet jeudi, a précisé la source proche du dossier à l'AFP.
Si la justice donne raison sur ce second point à Madison Cox, il pourrait tenter d'obtenir une somme plus élevée pour ses parts, en s'appuyant sur le prix auquel M. Pigasse a vendu 49% de sa propre participation dans Le Monde Libre au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky en 2019 (40 millions d'euros). 
Ce contentieux a éclaté au grand jour en novembre, lorsque M. Cox avait écrit à Xavier Niel et Matthieu Pigasse pour dénoncer des «intrigues» dans l'actionnariat du Monde et les prévenir qu'il ne les laisserait pas «s'approprier à moindre frais les titres de Pierre Bergé».
(Avec AFP)
 
Partager