Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAvec une croissance de +6%, le marché de l’ePub connait sa plus forte progression depuis 3 ans en 2015

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

28/01/2016

Avec une croissance de +6%, le marché de l’ePub connait sa plus forte progression depuis 3 ans en 2015

«L’année 2016 sera l’année où le digital dépassera la TV en France» a prédit Matthieu Aubusson, associé PwC Digital Services lors de la présentation de l’observatoire de l’e-pub du SRI, de l’Udecam et de PwC. En effet, avec  une progression de +6% en 2015, le marché de la publicité digital talonne la TV avec une part de marché de 27,7% contre 28,3% pour la TV. Il s’agit de la plus forte croissance pour le média digital depuis 3 ans.
La croissance est portée par le display qui gagne +10% en un an, soutenu par le mobile, le programmatique, la vidéo et le social. Ce levier représente 33% de l’e-pub en 2015. Un changement de méthodologie contribue également à mettre davantage en lumière le display : les opérateurs ont en effet choisi d’enrichir la méthodologie d’estimation du display par un rapprochement avec l'IREP pour une estimation des investissements sur des régies non déclarantes au SRI et de mieux prendre en compte les revenus des éditeurs hors SRI connaissant une forte croissance.
Le Search porté par la croissance du Mobile et du Local reste toutefois le premier levier du marché avec : +4%. et 1815 M€ investis, il compte pour 56% du marché de la publicité online en France.
Parmi les plus fortes progressions du marché :
+59% pour le mobile qui représente 733M€. Le Search Mobile et le Display Mobile progressent respectivement à +58% et +62%. Le Display Mobile compte 277 M€ en 2015, dont 73% sont attribués au social.
+61% pour le mode d’achat programmatique (voir archive)
+35% pour la vidéo. L’Instream reste le format vidéo privilégié, en croissance de 40% vs 2014. La part de l’Outstream est de 35%. L’Instream représente 77% des investissements vidéo et l’Outstream, 23%.
+31% pour le social.

Partager