Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAvec son ACV, La Poste intègre l’impact environnemental comme critère de performance de ses supports

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

16/10/2020

Avec son ACV, La Poste intègre l’impact environnemental comme critère de performance de ses supports

La Poste a mandaté le cabinet indépendant Quantis afin de réaliser une Analyse de Cycle de Vie (ACV) comparant l’impact environnemental des supports courants de la relation client dans leur version papier et leur équivalent numérique : mailing, flyer, facture, etc.
L’ACV a utilisé une méthode normée pour étudier toutes les sources d’impact afin d’intégrer toute la chaîne de valeur des supports en évitant les transferts d’impact, soit les impacts environnementaux qui pourraient figurer en amont ou en aval du support.
L’ACV a été effectuée sur 5 scénarios : publicité pour une marque automobile, catalogue d’une marque de mobilier, prospectus pour une chaîne de restauration, promotion d’une enseigne de distribution et facture d’électricité. 16 indicateurs ont été pris en compte indiquant leur impact respectif sur l’environnement et la qualité de vie.
Quel que soit le support choisi, papier ou numérique, l’ACV a permis d’identifier des leviers d’optimisation pour une communication plus responsable.
Pour aller plus loin, La Poste propose Media Positive Impact, un outil spécialement créé suite aux enseignements tirés de l’ACV. Cet outil permet de simuler l’empreinte environnementale des campagnes de communication envisagées afin d’en faire un véritable critère, performance marketing et performance environnementale étant désormais complémentaires.
 «Faire la lumière sur les enjeux environnementaux liés à la communication ‒ qu’elle soit papier ou numérique ‒ est une priorité pour nos clients annonceurs, et placer la performance environnementale au cœur des campagnes de nos clients est le défi majeur que nous relevons avec nos commerciaux», Arnaud Tomasi, Directeur de la BU Media de la branche Services-Courrier-Colis au Groupe La Poste et Président de Mediapost.
Parmi les résultats, concernant la publicité pour une marque automobile, soit un mailing couleur envoyé par courrier comparé à un site internet accessible en ligne via un lien envoyé par emailing publicitaire.
Pour ce scénario, le papier est plus favorable que le numérique pour 13 indicateurs environnementaux sur 16, notamment en ce qui concerne le changement climatique, l’utilisation de ressources fossiles, la santé humaine et l’acidification des océans.
Partager