Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAvec sa nouvelle formule papier lundi, Le Parisien/Aujourd’hui en France entame un nouveau cycle de transformation

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

9/09/2016

Avec sa nouvelle formule papier lundi, Le Parisien/Aujourd’hui en France entame un nouveau cycle de transformation

Après une refonte de son site en juin dernier (voir archive), Le Parisien/Aujourd’hui en France (Groupe Les Echos) inaugurera lundi une nouvelle formule papier avant de procéder à de nouvelles transformations à tous les niveaux de la marque. Avec le quotidien, sont également transformés les suppléments hebdos (comme l’éco du lundi) et le magazine. En novembre 2016, le titre proposera un nouveau quotidien digital à 18h00, une nouvelle appli mobile avec davantage de serviciel en janvier 2017, et début 2017, une nouvelle offre éditoriale digitale, une nouvelle offre print du dimanche, une nouvelle offre pour La Parisienne ainsi que des nouveaux développements dans la vidéo.
La nouvelle maquette du Parisien entend donner davantage de caractère et de rythme au journal avec une nouvelle direction artistique. Chaque grande séquence est dotée d’un code couleur spécifique avec une cellule de data journalisme qui optimise les infographies. Un effort particulier est mis sur le cahier local du Parisien et ses éditions départementales. Leur pagination passe de 8 à 12 et 16 pages le vendredi avec une couverture accrue de l’actualité, un meilleur maillage géographique des conseils sur les loisirs et la vie culturelle et une attention particulière sur les transports.
La dimension pratique et servicielle est renforcée avec une thématique développée par jour : santé le lundi, argent le mardi, famille le mercredi, conso le jeudi, tourisme le vendredi et maison le samedi.
Le titre entend par ailleurs poursuivre ses tests et prises de position sur le digital, le mobile et le social. Selon le groupe, un tiers de l’audience mobile provient de Facebook Instant Articles et AMP.
Des actions sont également entreprises dans la diffusion avec la présence récente dans le kiosque SFR où Le Parisien compterait 6000 abonnés, une politique d’abonnement print et digitale plus forte ainsi qu’une publication du quotidien dès 23h30 la veille.
Partager