Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAudiovisuel extérieur : le Sénat dénonce « une réforme inquiétante »

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/11/2019

Audiovisuel extérieur : le Sénat dénonce « une réforme inquiétante »

La commission des affaires étrangères et de la défense du Sénat s’alerte à nouveau des économies imposées aux entreprises du secteur public de l’audiovisuel extérieur France Médias Monde et TV5 Monde. La commission indique que France Médias Monde voit ses crédits baisser de 1 M€, avec une dotation fixée à 255,2M€, et ceux de TV5 Monde stagner à 76,2M€.

Pour la commission, « cette situation est en complet décalage avec les ambitions affichées par le Gouvernement qui feint de s’alarmer des fake news et de la propagande terroriste sur Internet et les réseaux sociaux, mais laisse ses propres vecteurs d’influence sans moyens. Les opérateurs devront réduire leur distribution et rogner sur la qualité des programmes. Cette situation difficile empêchera tout nouveau développement et tout renouvellement de leurs équipements techniques. »

La réforme annoncée de l’audiovisuel public est une autre source d’inquiétude pour la commission avec qui France Médias Monde va devenir filiale d’une holding regroupant l’ensemble des opérateurs (sauf Arte et TV5 Monde). « Elle risque, compte tenu de sa petite taille, d’être en situation de faiblesse lors des arbitrages internes et notamment lors de la répartition de la contribution à l’audiovisuel public. ».

En conséquence, la commission des affaires étrangères du Sénat a donné un avis défavorable aux programmes 844 "France Médias Monde" et 847 "TV5 Monde", sous réserve d’un réajustement des crédits à la hausse au cours de la discussion parlementaire.

La commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées est présidée par M. Christian Cambon (Les Républicains - Val‑de‑Marne), les rapporteurs du compte d’avances à l’audiovisuel public sont Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Les Républicains - Français établis hors de France) et M. Raymond Vall (RDSE - Gers).




 

Partager