Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoArte confirme ses ambitions européennes, enrichit son portefeuille de fictions et ouvre le débat sur les idées de demain

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

3/09/2021

Arte confirme ses ambitions européennes, enrichit son portefeuille de fictions et ouvre le débat sur les idées de demain

Pour les programmes de rentrée, la chaîne propose «un état du monde sous toutes ses formes» selon trois grands axes : le «rôle des femmes», «la place de la jeunesse» et la réflexion, annonce Boris Razon, directeur éditorial d'Arte France.
La question de la place des femmes dans la société se retrouvera au travers des séries «Mytho», dont la saison 2 sera diffusée en octobre, et «Nona et ses filles», première série de Valérie Donzelli, disponible à l'automne, dans laquelle Miou-Miou incarne une septuagénaire enceinte.
«H24» portera sur les violences faites aux femmes au travers de 24 courts métrages «écrits par 24 écrivaines européennes, joués par 24 comédiennes et tournés par 24 réalisatrices».
L'offre séries d'arte.tv s'élargit avec cinq nouvelles séries, dont 4 réunies dans une collection «Nouveau départ».
Au total, 16 séries sont annoncées.
Arte se renforce aussi sur le numérique avec le lancement sur Twitch d'une nouvelle émission bimensuelle autour de la musique, «Laser Disc» et une nouvelle version mensuelle de «FAQ», magazine initialement conçu pour Snapchat. Sur YouTube démarrera le programme «Les idées larges», disponible aussi sur la plateforme, construit autour d'un dialogue avec un penseur.
La chaîne prépare également un «festival des idées de demain», en partenariat avec France Culture, intitulé «Et maintenant», qui sera fondé sur un grand questionnaire adressé aux jeunes pour comprendre l'impact sur eux de 18 mois de pandémie.
(OFFREMEDIA avec AFP)
 
Partager