Vous êtes ici

Actualités de la régie

30/05/2018
Une nouvelle hyperstory alliant dispositif digital, immersif et interactif fait son apparition au cœur des 4 Temps - La Défense et sur les réseaux sociaux grâce aux rebonds de plusieurs influenceurs. L’opération réalisée par KR Media, Studio M et Clear Channel pour Universal Pictures donne l’occasion de se plonger dans l’univers de Jurrassic World : Fallen Kingdom. Du 28 mai au 10 juin, un T-Rex grandeur nature fait également son apparition pour rappeler les scènes de poursuites les plus emblématiques du film.
24/05/2018
Après avoir lancé son blog «dehooors.fr» sur l’évolution des tendances urbaines et sa plateforme d’études sur la vie Out-Of-Home en 2017, Clear Channel analyse la ville, ce nouvel espace public d’expression et de socialisation, à l’aide d’universitaires-chercheurs dans un ouvrage intitulé «Comprendre la ville, évolution des tendances urbaines» édité en partenariat avec les éditions du Cavalier Bleu.
12/04/2018
Philippe Baudillon, Président de Clear Channel France, avait annoncé la couleur : «Les supports numériques d’affichage peuvent ne pas être que publicitaires. Les bailleurs sont demandeurs d’éditorialisation des écrans» avait-il déclaré en février dernier en annonçant une accélération sur les contenus dans le DOOH. Clear Channel concrétise cette diversification grâce à l’offre «Hyperstories» qui intègre un partenariat exclusif avec Brut.
22/03/2018
Dans un contexte 2018 de diminution de l’offre 2m² et 8m² sur le domaine public, Clear Channel veut proposer aux annonceurs des solutions «plus puissantes, plus modulaires et plus ciblées». Avec 35 nouvelles vitrines 8m², Clear Channel lance 3 nouvelles offres parisiennes : Ambition 8 Full Paris, Séduction 8 Ceinture de Paris et Séduction 8 Portes de Paris.
20/02/2018
Devenir un acteur de l’entertainment et être le diffuseur web de la rue, c’est l’ambition que porte Philippe Baudillon, Président de Clear Channel France, pour ses réseaux DOOH. Partant du principe que la rue ou les malls sont des lieux de consommation d’image, les supports numériques d’affichage peuvent «ne pas être que publicitaires» selon Philippe Baudillon. Les bailleurs sont demandeurs «d’éditorialisation des écrans».

Pages