Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAprès le rachat de Oüi FM, le groupe 1981 se réorganise autour des contenus et apporte des innovations dans le digital

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/09/2019

Après le rachat de Oüi FM, le groupe 1981 se réorganise autour des contenus et apporte des innovations dans le digital

Le groupe 1981, qui édite 10 radios musicales thématiques et régionales (Latina, Oüi FM, Swigg, Voltage, Vibration, Forum, Black Box, Wit, Collector Radio et Radio Life) a dévoilé les nouvelles orientations pour la saison 2019-2020.
Après l’acquisition de Oüi FM à l’animateur Arthur en mai dernier, (voir archive), le groupe radiophonique entame une réorganisation autour des contenus et du digital. «Nous allons travailler sur la complémentarité de nos formats en évitant qu’ils se superposent» a insisté le président du Groupe 1981 Jean-Eric Valli, Président du groupe 1981 auprès de la presse, accompagné par Alain Liberty, Directeur général exécutif du Groupe. Un «hub de contenus» va être constitué à la manière d’une newsroom : «toutes les équipes de rédaction seront regroupées sous l’égide d’un directeur de l’information et 5 journalistes seront recrutés en 2020» a souligné Jean-Eric Valli. Ce hub sera basé à Paris avec des antennes dans les régions d’implantation des radios.
Côté digital, l’ensemble des sites web et applications seront par ailleurs renouvelés au cours de l’année 2020 et de nouveaux contenus seront proposés, notamment des podcasts natifs et originaux. Les innovations s’appliqueront sur la plateforme des Indés Radio. Elles seront exportables sur les sites de chaque radio de façon souple.
La régie locale, Régie 1981, va également se développer sur le digital en proposant des contenus locaux et une forme d’adswitching permettant aux annonceurs de diffuser un flux publicitaire différent en ligne et en linéaire.
«Nous visons 10% de notre chiffre d’affaires sur l’audio digital d’ici 2 ans» a prédit Jean-Eric Valli.
Le Groupe 1981 réalise un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros par an, incluant Oüi FM, dont un excédent brut d’exploitation de 3,6 millions d’euros, selon les chiffres révélés par Jean-Eric Valli. Pour financer le rachat de Oüi FM, le fonds d’investissement 123 IM est entré au capital à hauteur de 5,5%, sur la base d’une valorisation totale de 35 millions d’euros.
Partager