Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAprès la suppression des commissions côté acheteurs, Rubicon Project passe au first-price auction

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

25/01/2018

Après la suppression des commissions côté acheteurs, Rubicon Project passe au first-price auction

Rubicon Project a pris deux mesures afin d’améliorer la performance, le choix et la transparence sur sa place de marché. Depuis le 22 janvier, toutes les transactions en header bidding sont opérées selon le système d’enchère first-price, et ce, de manière transparente.
Cela signifie que les acheteurs payeront désormais le montant enchéri et non plus celui du second enchérisseur le plus élevé. Pour la plateforme, cette transition devrait faciliter la concurrence avec les autres sources de demande dans l’enchère finale. Une mesure qui devrait également bénéficier aux éditeurs, en valorisant le montant de l’enchère. Les transactions en waterfall conservent toutefois le système d’enchère second-price.
Par ailleurs, consciente que certaines plateformes d’achat n’ont pas encore optimisé leur logique d’enchère sur un modèle 100% first-price, Rubicon Project propose une nouvelle fonctionnalité gratuite, baptisée «Estimated Market Rate» (EMR), qui doit permettre aux acheteurs de s’habituer à ce système. Basé sur un algorithme comparant les conditions du marché en temps réel à l’historique de données de résultats d’enchères, la solution EMR a été conçue pour réduire la valeur des enchères d’un acheteur, tout en maintenant un win-rate élevé.
Autre mesure prise dès novembre dernier, les commissions côté acheteurs ont été éliminées. En effet, des tests menés par la plateforme ont conclu que ce changement permettait non seulement aux acheteurs d’atteindre leurs objectifs de performance, mais les encourageait aussi à enchérir plus activement, produisant ainsi une augmentation des revenus pour les éditeurs.
 
Partager