Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoAnnée internet 2018 : la déferlante du social

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

15/02/2019

Année internet 2018 : la déferlante du social

A l’image des investissements publicitaires display mesurés par l’observatoire de l’ePub du SRI et de l’Udecam (voir archive) qui accélèrent fortement grâce au social, les audiences détaillées par Médiamétrie dans son étude «L’année Internet 2018», progressent également au rythme de la propagation des usages sociaux en particulier chez les plus jeunes.
Les réseaux sociaux (RS) donnent la tendance des usages, en particulier la prise de pouvoir du mobile : les 15-24 ans passent les trois quarts de leur temps internet sur mobile. 59% des 15-24 ans utilisent exclusivement leur mobile. C’est également le 1er support des 2 ans + avec 46% du temps passé. A 9 heures, 30% des Français se sont déjà connectés sur mobile. Sur le mobile, l’appli règne sans partage : elles représentent 90% du temps passé sur mobile (+32% en un an). 18 applications sont visitées en moyenne chaque mois.
Les 15-24 ans passent 32% de leur temps sur réseaux sociaux chaque jour, soit 36 minutes, devant toutes les autres catégories.
Sur la cible ensemble, Facebook règne avec 41,3% des 2 ans et + qui vont chaque jour sur le réseau social. Chez les 15-24 ans, Snapchat (48,5% de la population y va chaque jour) devance Facebook (46,9%) et Instagram (28%). Tik Tok et Reddit font leur entrée cette année dans le top 10 des 15-24 ans.
 
 
Proches des réseaux sociaux, les messageries ont doublé leur temps passé en un an. Messenger devance WhatsApp.
Derrière les réseaux sociaux, les contenus médias représentent 26% du temps chez les 15-24 ans. Globalement, 9 marques françaises figurent dans le top 20 des audiences de Médiamétrie.
D’ailleurs, si les investissements publicitaires des Gafa pèsent 80% de l’ePub, le temps passé sur les plateformes ne représente que 32% du total.
 
 
Voir le résumé de l’année Internet 2018 par Bertrand Krug, Directeur du département Internet de Médiamétrie.
 
 

Partager