Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso85% des agences et annonceurs considèrent que le RTB est pertinent pour les problématiques de branding, selon une étude Tradelab

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/01/2015

85% des agences et annonceurs considèrent que le RTB est pertinent pour les problématiques de branding, selon une étude Tradelab

Dans le cadre de la publication de son livre blanc sur la «Maturité des annonceurs et des agences face au programmatique», Tradelab a interrogé 227 professionnels (46% annonceurs - 54% agences), en septembre et octobre derniers, sur leur niveau de connaissance et d’adoption du RTB.
Si 95% des répondants connaissent le RTB et 67% l’utilisent, 51% déclarent en avoir une connaissance moyenne, auxquels s’ajoutent 8% qui ont une connaissance très faible. Près de la moitié des répondants (44%) et un gros tiers des utilisateurs de RTB (38%) ne font pas la différence entre achat programmatique et RTB.
L’étude révèle également que 85% des professionnels identifient le RTB comme un levier pertinent pour répondre à des problématiques de branding.

NL8-image-tradelab1

La première crainte lors du passage au RTB est la question de la transparence, devant le manque de compréhension.

NL8-image-tradelab2

Une grande majorité des utilisateurs du RTB (69%) n’ont pas délaissé de levier spécifique au profit du RTB. Parmi ceux qui l’ont fait (31%), il s’agit essentiellement de l’abandon du display traditionnel (dans 69% des cas).
L’augmentation moyenne des investissements RTB des professionnels interrogés se situe à +32% entre 2013 et 2014. La proportion moyenne des investissements publicitaires digitaux consacrés au RTB est de 22,3%.
En 2015, le device ordinateur restera privilégié dans les investissements RTB par 76% des répondants, devant le mobile puis la tablette.

NL8-image-tradelab3
NL8-image-tradelab4

Partager