Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso66% des décideurs en entreprise prévoient de mettre en œuvre une stratégie data d’après une étude iProspect et Les Echosmédias

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

26/11/2015

66% des décideurs en entreprise prévoient de mettre en œuvre une stratégie data d’après une étude iProspect et Les Echosmédias

«Enjeux Data des Décideurs Français», c’est le titre de l’étude menée conjointement par iProspect et Les Echosmédias pour mesurer la place de la stratégie data chez les décideurs.
Pour 88% des décideurs, la data est un sujet digne d’intérêt et 41% considèrent le sujet comme prioritaire. Le niveau de priorité varie en fonction des secteurs d’activité : Tourisme/Voyage, Banque/Finance/Assurance et Distribution sont en première ligne sur l’intérêt porté au sujet, à l’inverse des secteurs Energie/Industrie, Immobilier et Agroalimentaire.

NL1263-image-echos1
66% des décideurs prévoient de mettre en place une stratégie data dans les 18 mois malgré un environnement peu favorable : 62% des interrogés affirment que les données disponibles ne sont pas exploitées de manière systématique et stratégique et 79% d’entre eux reconnaissent manquer de temps et de ressources pour mettre à profit la quantité de données collectées. «Donner vie à une stratégie data requiert avant tout de fixer un cap (…). Il convient d’embrasser les trois dimensions essentielles au déploiement de la stratégie : l’humain, la technologie et le business (…) qui nécessitent la constitution d’équipes hybrides capables de les transcrire de manière opérationnelle», explique Benjamin Tancrède, Directeur Général France iProspect.
La mise en place d’une DMP figure dans les projets d’une majorité de décideurs : 54% d’entre eux envisagent ce projet dans 18 mois ou moins.

NL1263-image-echos2
Parmi les freins identifiés pour mettre en œuvre cette stratégie data, le manque de temps émerge dans les résultats. Ce frein se lève lorsque les acteurs sont accompagnés. 85% déclarent toutefois qu’il est difficile d’identifier les meilleurs partenaires techniques et 79% déplorent que la plupart des acteurs spécialistes n’ont qu’une réponse partielle à leurs besoins.
Pour les répondants, les solutions data proposées par les marques médias sont particulièrement pertinentes. Ils sont ainsi 86% à trouver le croisement des données médias aux données CRM utile pour enrichir la connaissance client et 85% à plébisciter le ciblage par centre d’intérêt.

NL1263-image-echos3

«Les résultats de l’enquête montrent que la question de la data se propage dans toutes les entreprises, tous les secteurs d’activité, quelle que soit la taille. Mais tous manquent de temps et de ressources pour organiser efficacement cette donnée si précieuse. Les partenaires que nous sommes ont donc un rôle déterminant à jouer dans l’accompagnement, chacun à sa façon. Aux Echos, nous sommes convaincus que la valeur de l’offre data des médias provient essentiellement de sa first party», indique Béatrice Lhopitallier, Directrice Data et Directrice Marketing Régie du groupe Les Echos.
 
L’enquête a été menée du 3 au 15 septembre 2015 auprès d’un ensemble de décideurs français constitué à partir des bases de iProspect et des Échosmédias. 600 décideurs ont répondu. Plus de la majorité des répondants (67%) font partie de la direction générale de leur entreprise et 31% interviennent au sein des directions marketing, digital, développement, communication, data et CRM. 55% des décideurs interrogés appartiennent à des structures supérieures à 200 salariés. Les répondants ont été catégorisés en 13 secteurs d’activités.;

Partager