Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso60% des Français reprochent aux marques d’utiliser les causes sociétales comme outil marketing pour vendre plus d’après une étude d’Edelman

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/10/2019

60% des Français reprochent aux marques d’utiliser les causes sociétales comme outil marketing pour vendre plus d’après une étude d’Edelman

En 2018, les Français affichaient leur forte confiance dans les marques pour résoudre les maux de la société. Elles se démarquaient alors des institutions publiques par leur capacité d’impact et leur rapidité d’action.
Un an plus tard, l’étude «In Brands We Trust ?» d’Edelman, menée sur la base d’une écoute et d’analyse de 24 000 personnes dans 8 pays, démontre une forme de déception de la part des consommateurs vis-à-vis des marques.
En 1 an, les marques ont ainsi perdu des points en France : -3 points sur leur capacité à avoir de meilleures idées pour résoudre les problèmes du pays, -2 points sur leur aptitude à faire plus que les gouvernements, et -2 points sur le fait qu’il soit plus facile pour les citoyens d’inciter les marques à agir (vs les gouvernements).
Seulement 23% des Français déclarent pouvoir faire confiance à la plupart des marques qu'ils achètent ou utilisent. 60% des Français jugent que les marques utilisent les causes sociétales comme outil marketing pour vendre plus.
Les Français reprochent aux marques à 44% de ne pas avoir tenu leurs promesses, 32% de ne pas admettre leurs fautes, 32% de cacher une information importante et à 30% d’être impliqué dans un scandale.
Partager