Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso4 types de fréquentation des médias vis-à-vis de l’actualité scientifique mis en évidence par Universcience

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

23/03/2022

4 types de fréquentation des médias vis-à-vis de l’actualité scientifique mis en évidence par Universcience

Seulement 22% des répondants à une enquête citent «les sciences» parmi leurs centres d’intérêt principaux mais 81% des sondés regardent des documentaires scientifiques, 67% consultent des sites traitant de sujets scientifiques sur Internet et 64% des vidéos sur YouTube d’après le 1er baromètre de l’esprit critique, lancé par Universcience en partenariat avec France Info et La Croix.
Pour suivre l’actualité scientifique,  la TV recueille 68% de citations et Internet (hors réseaux sociaux : moteurs de recherche, sites médias), 73%. Viennent ensuite les proches (50%), la radio (46%), la presse papier et les réseaux sociaux (40%). Pour l’information sur les sujets scientifiques, priorité est accordée aux médias traditionnels : les émissions à la télévision et à la radio (44%) et les journaux sur ces mêmes supports (43%) arrivent en tête, loin devant les sites internet scientifiques (27%) ou la presse spécialisée (25%). Les sondés regardent en outre de façon contrastée la multiplication des sources d’information disponibles, 48% en ayant un ressenti positif, 31% un ressenti négatif, 8% un ressenti à la fois positif et négatif, 3% ne se positionnant pas.
L’enquête permet également de distinguer 4 grands types parmi les sondés : 43% d’amateurs prioritaires de la télévision (50 ans et plus, retraités, niveau d’étude inférieur au bac, ne se déclarant ni scientifiques ni littéraires), 26% d’utilisateurs polyvalents de tous les types de médias (moins de 30 ans, CSP hautes et intermédiaires, bac + 5 et plus, se considérant autant scientifiques que littéraires), 16% d’utilisateurs principaux d’Internet, de la PQR et des applications TV et radio (40 à 49 ans, CSP populaires) et enfin 18,5% de personnes recourant d’abord aux réseaux sociaux et agrégateurs d'informations en ligne (moins de 40 ans, CSP intermédiaires et populaires, élèves et étudiants, plutôt scientifiques).
Pour cette première édition, 3 218 personnes ont été interrogées par le cabinet Gece, entre le 17 et le 28 février 2022 selon la méthode des quotas, sur trois thématiques : leur rapport à la science (le raisonnement scientifique et les méthodes propres à la science étant la condition de l’esprit critique) ; leurs sources d’information, notamment sur les sujets scientifiques, pour comprendre comment ils construisent leur compréhension de l’actualité ; enfin, leur rapport au débat d’idées et à l’altérité dans le raisonnement.
 
Partager