Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso3316 heures de publicité en moins (-15%) sur les chaînes gratuites en 2020 vs 2019

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

5/01/2022

3316 heures de publicité en moins (-15%) sur les chaînes gratuites en 2020 vs 2019

Les offres de magazines ainsi que de divertissements, musique et spectacles ont progressé à la TV avec des gains, respectivement de +1 311 heures (+4,9%) et  +784 heures (+3,1%) en 2020 d’après la dernière étude du CSA «les chiffres clés 2020 de la télévision gratuite - Partie diffusion» qui porte sur les 23 services de télévisions nationales gratuites sur lesquels le CSA exerce un contrôle.
L’offre gratuite de programmes s’articule principalement autour de deux grands axes thématiques : d’une part, l’information, la culture et la découverte (incluant les documentaires et les magazines) en hausse d’un point et, d’autre part, la fiction (audiovisuelle, cinématographique et animation) qui est stable. Ces deux catégories représentent ensemble plus de deux tiers de l’offre de programmes, soit 68,9%.
Le cinéma progresse de 131 heures (+2,8%), en raison de l’évolution de la réglementation encadrant la diffusion de cinéma mais également du repli des éditeurs vers les programmes de stock, et notamment les œuvres cinématographiques, au cours des différents confinements.
En diminution en 2020 de 743 heures (-1,8%) après deux années de croissance, l’information reste le genre de programmes le plus diffusé pour la troisième année consécutive, devant la fiction audiovisuelle qui décroît de 2 530 heures (-6,7%). L’arrêt de la diffusion de la chaîne publique France Ô explique la diminution de l’information ainsi que la baisse partielle de la fiction audiovisuelle.
Par ailleurs, l’offre gratuite de sport perd 2 423 heures (-31,1%) en raison de l’arrêt de toutes les compétitions sportives pendant une grande partie de l’année 2020. L’offre de documentaires recule également de 1 755 heures (-9,9%).
La catégorie des autres émissions, regroupant publicité, téléachat, habillage d’antenne et messages d’autopromotion diminue de 3 254 heures (-9,5%) principalement en raison de la baisse des messages publicitaires (-3 642 heures en comptabilisant l’offre publicitaire de France Ô ou -3 316 heures hors France Ô).
La publicité représente 19 490 heures en 2020. 21% diffusé dans les chaînes du groupe TF1 et 20% dans celles du groupe M6. Entre 2015 et 2018, l’offre de publicité en télévision nationale gratuite a augmenté de 2 593 heures. Après une très légère diminution en 2019 (-57 heures), la publicité a diminué de 3 316 heures entre 2019 et 2020, soit de -15%. Le volume publicitaire proposé en 2020 atteint ainsi un niveau inférieur à celui de 2015, au cours de laquelle les chaînes lancées à la fin de l’année 2012, 6ter et Chérie 25, ne diffusaient pas encore un volume publicitaire important.
Partager