Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso18 millions de Français seront équipés en Internet mobile en 2014, d'après une étude PricewaterhouseCoopers

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

18/06/2010

18 millions de Français seront équipés en Internet mobile en 2014, d'après une étude PricewaterhouseCoopers

Le cabinet d’audit et de conseil PricewaterhouseCoopers (PwC) a publié la 11ème édition de son étude prospective annuelle « Global Entertainment & Media Outlook 2010-2014 ».
Selon PwC, l’activité mondiale des médias et des loisirs devrait croître de 5% par an sur la période 2010-2014, après une année de déclin en 2009 (-3%). Le numérique occuperait un rôle clé et contribuerait à 65% de la croissance.
PwC prévoit que les secteurs moteurs sur cette période seront la publicité sur Internet (+11,4% par an), le jeu vidéo (+10,6% par an), l’accès Internet (+9% par an), la télévision payante (+6,8% par an) et la publicité TV (+5,7% par an). En revanche, les industries de la presse quotidienne et de la presse magazine devraient « encore décroître en 2010 avant de retrouver la croissance en 2012 ».
Le classement des pays selon leurs dépenses en médias et loisirs restera dominé par les Etats-Unis puis le Japon. La Chine prendra la 3ème place à l'Allemagne et la France restera 6ème avec des dépenses qui s’élèveraient à 72,7 milliards de dollars en 2014.
PwC considère que trois phénomènes émergents en termes d’usage devraient s’accentuer sur la période 2010-2014 :
– celui de « la consommation mobile » : en 2014, ce seront « 18 millions de Français, qui possèderont un forfait Internet mobile, soit plus d’un Français sur quatre »,
– la « Web consommation » : les utilisateurs consommeront de plus en plus les médias et loisirs dans « un mode Web » en partageant et enrichissant les contenus instantanément sur les réseaux sociaux (« on assiste à une re-socialisation des médias »),
– le développement des offres payantes : Modèle freemium, micro-paiement, paywall…(« les initiatives émergeront pour tenter de faire payer le consommateur dans le monde numérique »).

Partager