Vous êtes ici

Ajouter à mon espace perso14% des Français choisissent de réduire leur consommation et adoptent une «frugalité choisie» selon le Credoc

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

9/04/2014

14% des Français choisissent de réduire leur consommation et adoptent une «frugalité choisie» selon le Credoc

Dans son enquête consommation, le Credoc rappelle que le pouvoir d’achat par ménage a diminué de 1,9% en 2012, ce qui ne s’était jamais produit depuis le début des années 90. Par ailleurs, à la question «est-ce que vous faites des achats sur un coup de tête ?», la proportion de consommateurs répondant «oui» est à son plus bas niveau en 20 ans : 48% en 2013 contre 61% en 2010 et 50% en 1995.
Pourtant, au regard de la «frugalité contrainte» subie par 48% des consommateurs, un petit groupe de Français (environ 14%) est identifié comme «engagé» dans une frugalité choisie alors qu’ils n’éprouvent pas particulièrement de difficultés financières. Ils choisissent d’acheter des produits locaux, de faire la cuisine et de recycler les produits usagés.
Selon l’institut, cette mouvance vers une frugalité choisie pourrait se développer car une conception différente de la consommation émerge. Les consommateurs engagés croient davantage en l’usage du produit qu’en sa possession en participant activement à la seconde vie des objets : troc, achat d’occasion, location, emprunt de produits…
Portés par les familles et les classes moyennes (professions intermédiaires), les consommateurs engagés s’affranchissent des circuits traditionnels et sont davantage préoccupés par le respect de l’environnement. Ils représentent la nouvelle conception du bien-être axée sur le partage, le lien social et le développement durable.

NL914-image-credoc

Partager