Recherche

Nouvelle recherche
> Accueil > Article > Les pratiques et préférences des journalistes étudiées par 10 Yetis Relations Publiques

Les pratiques et préférences des journalistes étudiées par 10 Yetis Relations Publiques

Le 12/03/2013

nl676-logo-10-yetis-public-relations

L’agence 10 Yetis Relations Publiques publie les résultats d’un sondage international, effectué entre le 10 et le 22 janvier auprès de 2 600 journalistes en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, la majorité travaillant dans les grands médias de chaque pays respectif. 11 questions leur ont été posées, portant sur les sources utilisées, leur masse de travail, les facteurs de stress, leur vision des attachés de presse…
Parmi les résultats de l'étude, 91% des médias nationaux allemands et 82% des médias nationaux anglais utilisent Wikipedia pour faire des recherches sur leurs articles. 75% des journalistes anglais utilisent Twitter pour trouver des idées d’article, alors que plus de 80% des journalistes allemands ne le font pas, la grande majorité d’entre eux déclarant se méfier de la véracité des informations sur Twitter. 15% des journalistes en France, en Allemagne et aux USA utilisent Facebook pour trouver des informations sur des entreprises.
Au moins 20% des journalistes anglais, allemands et américains déclarent que le «harcèlement» des attaché(e)s de presse est leur plus gros facteur de stress dans leur journée de travail.
28% des journalistes américains considèrent que le facteur le plus stressant auquel ils doivent faire face est de promouvoir leurs articles et inciter les lecteurs à les commenter. 45% des commentaires faits par les journalistes anglais et américains en réponse à leur plus gros facteur de stress sont liés aux attachées de presse ainsi qu’aux responsables SEO les appelant pour demander l’ajout de lien internet dans leurs articles en ligne.
Les journalistes basés en Allemagne sont les seuls à penser que les attaché(e)s de presse se sont amélioré(e)s dans leur façon d’approcher les journalistes avec le bon type de sujets, au cours des 12 derniers mois.
Tous les résultats de l’étude peuvent être consultés dans un livre blanc nommé «The Likes, loathes and loves of Journalists».

Les répondants français sont issus des rédactions de : Lesechos.fr, Le Parisien, Le Figaro, Elle,  Cosmopolitan.fr, 20 Minutes, Metro, Le Nouvel Observateur et Relax News.

Détails
 
> Voir l'article dans la newsletter
> Voir toute la newsletter
Share |