Recherche

Nouvelle recherche
> Accueil > Article flux RSS > Selon Gartner, les revenus publicitaires mondiaux du mobile augmenteront de 17% en 2013 et avoisineront les 25 milliards de dollars en 2016

Selon Gartner, les revenus publicitaires mondiaux du mobile augmenteront de 17% en 2013 et avoisineront les 25 milliards de dollars en 2016

Le 21/01/2013

nl449-logo-gartner

Le cabinet de conseil Gartner publie ses prévisions 2012-2016 pour le marché publicitaire des supports mobiles. Au niveau mondial, il estime ce marché à 9,759 milliards de dollars en 2012, dont 44,4% en Asie/Pacifique, 32,6% en Amérique du Nord, 16,4% en Europe occidentale et 6,6% dans le reste du monde.
Il prévoit que les revenus publicitaires du mobile croîtront de 17% en 2013 et de 18% en 2014, puis deux fois plus vite les deux années suivantes, soit au global une croissance de 152% en 4 ans, pour atteindre 24,560 milliards en 2016.
Comme l’Asie a pris de l’avance dans ce domaine grâce à la rapide adoption des mobiles par les consommateurs et par les annonceurs au Japon et en Corée du Sud, la croissance sera plus forte sur les autres continents. En Europe occidentale, elle devrait se situer à +21% en 2013, +22% en 2014 et +178% sur 4 ans (entre 2012 et 2016).

NL641-tab-gartner

Selon Gartner, «les smartphones et les tablettes élargissent le marché du mobile dans de plus en plus de zones géographiques tandis qu’une population croissante d’utilisateurs consacre de plus en plus de temps sur ces supports… Ce marché deviendra donc plus facile à segmenter et à cibler, et les annonceurs augmenteront leurs investissements publicitaires dans le mobile, dans le but de créer des connexions avec leurs consommateurs de façon très spécifique et très concrète via les smartphones et les tablettes».
Gartner estime que dans les pays occidentaux, le canal mobile sera de plus en plus intégré dans les campagnes à 360° et grignotera des budgets historiquement alloués à la presse et à la radio. Le multitasking induira une préférence pour les approches multiplateformes et rendra plus floue la séparation entre canaux de communication.

Détails
 
> Voir l'article dans la newsletter
> Voir toute la newsletter
Share |