Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoL’exploitation des données d’intention par les responsables marketing en France analysée par Forrester Consulting pour Magnetic

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/06/2015

L’exploitation des données d’intention par les responsables marketing en France analysée par Forrester Consulting pour Magnetic

Si les professionnels du marketing en France reconnaissent les opportunités générées par les données d’intention, ils éprouvent encore des difficultés à les exploiter et à déterminer les sources de données les plus adaptées pour leurs activités de prospection et de fidélisation, selon une étude de Magnetic conduite par Forrester Consulting. En effet, 78% des responsables marketing interrogés pensent que leur exploitation optimise la pertinence des annonces, tandis que 67% reconnaissent l’utilité des informations de recherche collectées à des fins de reciblage. Ils sont également 73% à affirmer que l’utilisation des données d’intention pour la prospection et la rétention représente un avantage concurrentiel.
Par ailleurs, l’exploitation des données dans le cadre de campagnes publicitaires semble déjà bien acquise et la plupart des responsables marketing utilisent à la fois le Search retargeting (67%) et le reciblage sur site (60%). Plus de la moitié intègrent des données internes et provenant de parties tierces (67%), utilisent les données d’intention pour le mobile et ciblent les prospects en se basant sur leur comportement passé (63%).
Toutefois, les principaux défis rencontrés sont le manque de ressource interne (81%), l’utilisation de meilleures données pour la prospection (80%), l’utilisation insuffisante de technologies pour l’acquisition et la fidélisation des clients (69%), ou encore l’inexactitude des données (62%).
L'étude a été menée aux USA, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne auprès de plus de 130 responsables marketing de marques internationales en février 2015.

Partager