Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe drive «à la française» tire la croissance de la grande distribution

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

19/05/2017

Le drive «à la française» tire la croissance de la grande distribution

Avec +8,6% de progression au premier quadrimestre 2017 par rapport à la même période de 2016, le drive représente désormais 5,2% de part de marché pour la grande distribution d’après les données de Nielsen. En comparaison, l’évolution pour l’ensemble des circuits est de +0,7%. La France est co-leader européen avec le Royaume-Uni sur la pénétration du eCommerce PGC mais le drive reste une spécificité française, les Britanniques ayant plutôt adopté la livraison à domicile.
En France, 4 036 sites qui ont été recensés en mai 2017 (+9% en 2016) et 82% des hypers sont équipés en Drive. Selon Nielsen, le potentiel d’ouverture reste significatif chez les supermarchés : les plus petits supermarchés (moins de 1 200 m²) ne sont toujours que 12% à être équipés en drive.
 
 
Sur un an, le CA du drive évolue de +9,8% et les points ouverts il y a au moins 2 ans contribuent à 88% de la croissance. Près d’1 foyer sur 4 (24,3%) s’est rendu en drive au moins une fois au cours de l’année passé (en progression d’1 point en 1 an). La dépense moyenne est de 68 euros en produits alimentaires (contre 43 euros en moyenne en hypermarché) et la clientèle est familiale, ce qui permet un renouvellement de clients à fort potentiel de dépense.
Partager