Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe Conseil d’Etat refuse à JCDecaux le traçage des téléphones mobiles à La Défense

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

10/02/2017

Le Conseil d’Etat refuse à JCDecaux le traçage des téléphones mobiles à La Défense

NL947-logo-JCDecaux
Le Conseil d’Etat a approuvé la décision de la CNIL empêchant JCDecaux de tracer les téléphones portables à proximité de ses panneaux publicitaires à La Défense, à Paris. Le groupe de communication extérieure avait demandé en 2015 de mettre en place, pour un test de quatre semaines, un dispositif pour quantifier les flux de piétons, via des boîtiers Wi-fi sur les panneaux afin de capter les adresses des appareils mobiles dans un rayon de 25 mètres.
En juillet 2015, la CNIL avait invoqué un problème d’anonymisation des données collectées pour justifier son refus. JCDecaux avait alors contesté cette décision auprès du Conseil d’Etat, qui vient finalement de confirmer ce refus.
 
Partager