Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLe centre-ville fait l’objet d'attentes en matière de mode de consommation et de communication d’après Clear Channel et l’Institut CSA

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

29/06/2017

Le centre-ville fait l’objet d'attentes en matière de mode de consommation et de communication d’après Clear Channel et l’Institut CSA

À l’occasion des 12e Assises Nationales du Centre-Ville, qui se tiennent à Orléans les 29 et 30 juin, l’association Centre-Ville en Mouvement et Clear Channel dévoilent les résultats du second baromètre de l’Institut CSA, qui vise à mesurer la perception qu’ont les Français du centre-ville.
Les avis rendent compte d’une baisse de dynamisme perçu. Néanmoins 73% des Français se rendent au moins une fois par semaine dans leur centre-ville, et 64% des jeunes de 18 à 24 ans. Dans l’ensemble, 59% des Français se disent attachés à leur centre-ville. Les leviers évoqués pour redynamiser le centre-ville incluent :
- La facilité d’accès : les principaux freins à la fréquentation du centre-ville demeurent un accès compliqué (30%), un choix limité de commerces (39%) ou un stationnement rare et cher (48%). À l’inverse, 41% des citoyens viennent autant ou plus en centre-ville parce qu’il est facile d’accès.
- La convivialité

- Le désir d’y consommer de façon plus responsable avec des attentes sur les produits de proximité, de saison, des commerces et artisans de proximité ou encore des ouvertures de commerce à l’heure du déjeuner


Par ailleurs, 42% des citoyens souhaitent retrouver les informations sur leur ville sous forme numérique, notamment par le biais des mobiliers urbains digitaux. De même, plus d’1 citoyen sur 2 est favorable à plus d’interactions, rendues possibles grâce aux applications mobiles.


Méthodologie

 

Partager