Vous êtes ici

Ajouter à mon espace persoLa part des dépenses de vêtements des Français se réduit au profit des dépenses de soins de beauté d’après l’INSEE

Pour ajouter ce contenu à vos favoris, il suffit de vous inscrire ou de vous identifier

11/01/2017

La part des dépenses de vêtements des Français se réduit au profit des dépenses de soins de beauté d’après l’INSEE

En 2015, les ménages ont consacré 7,3 % de leur budget à leur apparence physique, soit 3 000 euros par ménage. La part de ces dépenses dans le budget des ménages a diminué de moitié depuis 1960.
Le premier poste des dépenses en « apparence physique » est celui des vêtements. En 1960, sa part atteignait 66 % ; en 2015, elle n’en représente plus que 41 %, soit 1 230 euros en moyenne par ménage en raison de l’essor des importations et des chaînes de prêt-à-porter qui ont limité fortement l’évolution des prix.
A l’inverse, le goût des ménages pour les soins et biens personnels, plus particulièrement pour les soins réalisés par soi-même, s’est renforcé depuis 1960. Ces dépenses représentent désormais 32% de leur budget « apparence physique » contre 9% en 1960, soit 965 euros en moyenne par ménage en 2015.
En 2014, la part du budget des ménages français dédiée aux dépenses en « apparence physique » hors les effets personnels se situe 0,8 point au-dessous de la moyenne de l’Union européenne à 28 pays (UE-28). À 6,5%, il s’agit de la part la plus faible parmi les principaux pays européens. Les Italiens et les Britanniques y consacrent respectivement 8,5% et 8,2% de leur budget.
Partager